Vous êtes ici :  Département de l'Aube : L'aubeserveur  > Cité du vitrail

Accueil – Cité du Vitrail

Réouverture en 2021. Actuellement fermée pour travaux. Agrandissement de 300 à 3000 m².
  • Accueil
  • LA CITÉ > 
  • Les enjeux pour l'Aube

Les enjeux pour l'Aube

Tout un département mobilisé autour de son patrimoine

Avec le lancement de la Cité du Vitrail, le Département de l’Aube poursuit la dynamique touristique et culturelle engagée en 2009 avec l’exposition sur la sculpture champenoise Le Beau XVIe à Troyes (71 000 visiteurs) et au travers des événements annuels tels que :

  • Templiers, une histoire notre trésor (2012),
  • 1814, la C(h)ampagne de Napoléon (2014),
  • Clairvaux, l’aventure cistercienne (2015),
  • Si près des tranchées. L’Aube en 1916 (2016),
  • Renoir dans l’Aube en Champagne (2017),
  • ArkéAube (2018/19),
  • Un roi pour deux couronnes - Troyes 1420 (2020).

« La mise en valeur du patrimoine aubois s’appuie chaque fois sur une base scientifique solide. Le vitrail s’inscrit dans cette même logique. C’est la condition pour que les habitants s’approprient leur patrimoine et pour pouvoir tenir un discours crédible dans la durée, y compris à l’extérieur de l’Aube » souligne Philippe Pichery, président du Conseil départemental de l’Aube. « Et cela fonctionne ! Communes, associations, acteurs du tourisme et autres partenaires se mobilisent pour organiser des animations attrayantes et de qualité.

Une palette d’actions en faveur du vitrail

L’ouverture de la Cité du Vitrail s’inscrit dans la continuité de nombreuses actions conduites par le Département de l’Aube ces dernières années :

Inventaire, études et recherche

  • Années 1980 : recensement des vitraux anciens en Champagne-Ardenne par la sous-direction de l’Inventaire dans le cadre du Corpus Vitrearum (CNRS), publié en 1992. Ce premier inventaire systématique des vitraux du XIIe siècle à la Révolution française révèle 9 000 m² de vitraux dans l’Aube. Les 1 042 baies classées pour le seul XVIe siècle placent le département au premier rang pour cette période en France.
  • 2007-2012 : le Département de l’Aube inventorie les vitraux déposés dans les sous-sols de la cathédrale de Troyes lors de la Seconde Guerre mondiale. Réalisé avec l’aide de l’État et de la Région Champagne-Ardenne, cet inventaire a porté sur près de 500 œuvres provenant principalement d’églises de l’Aube. Les trois partenaires ont cofinancé également un programme d’étude de l’état sanitaire de ces vitraux, préalable indispensable pour en définir les modalités de restauration et de repose.
  • 2008 : l'exposition Archives & vitrail fait le point sur le renouveau de la recherche historique du vitrail
  • 2015-2017 : l’inventaire des vitraux de l’Aube de 1800 à nos jours est confié par le Département de l’Aube à l’agence Bruno Decrock (Reims). Il révèle un secnod âge d'or du vitrail aubois, le XIXe siècle dont l'exposition Vincent-Larcher. Regards sur le vitrail du XIXe siècle en 2017. met à l'honneur cet artiste aubois de premier plan

 

Aides à la restauration

Le Département subventionne les communes qui restaurent les vitraux de leurs églises classées monuments historiques. En 2013, il étudie de nouvelles aides relatives à la restauration et à la repose, ainsi qu’à la création de vitraux contemporains.

 

Soutien à la création

Le Département soutient la création contemporaine, en (co)finançant des commandes publiques : églises de Villenauxe-la-Grande (2005) et de Villeret (2012), Centre de congrès de l’Aube à Troyes (2014).

 

Formation gratuite de guides bénévoles

Formation vitrail à la cathédrale, mai 2013
Formation vitrail à la cathédrale, mai 2013

Afin d’accompagner les communes, offices de tourisme et associations qui font visiter les églises, le Département a formé plus d’une centaine de bénévoles à ce jour : cours magistral à la direction des Archives & du patrimoine, puis "travaux pratiques" dans les édifices. Ainsi pourront se transmettre au plus grand nombre les clés de lecture du vitrail…