Vous êtes ici :  Département de l'Aube : L'aubeserveur  > Cité du vitrail

Retour à l'accueil

  • Accueil
  • La Cité du vitrail > 
  • Présentation générale

Présentation générale

L’engagement du Département en faveur du patrimoine

Avec la Cité du vitrail, le Département de l’Aube poursuit la dynamique culturelle et touristique engagée en 2009 avec l’exposition d’intérêt national Le Beau XVIe sur la sculpture champenoise (Troyes - 71 000 visiteurs) et renouvelée, en 2012, avec l’événement Templiers. Une histoire, notre trésor (58 000 visiteurs). La volonté est la même : 

  • faire en sorte que les habitants du département s’approprient leur patrimoine et participent à sa valorisation,
  • promouvoir les richesses patrimoniales de l’Aube en Champagne afin de renforcer l’image, la notoriété et l’attractivité du département.

Cité du vitrail - vue depuis l'Hôtel du département
Cité du vitrail - vue depuis l'Hôtel du département - 11/06/13Cité du vitrail - vue depuis l'Hôtel du département - 11/06/13

Lieu culturel et pédagogique, point de départ de découvertes in situ, la Cité du vitrail a été conçue avec l’aide d’un conseil scientifique présidé par Michel Hérold (directeur du comité français du Corpus vitrearum, Centre André Chastel). Elle est au coeur d’un projet scientifique, culturel et touristique d’envergure – dont l’été 2013 marque le premier acte.

La Cité du vitrail se situe au coeur de Troyes, capitale historique de la Champagne. Elle est installée dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu-le-Comte, remarquable ensemble XVIIIe où elle est appelée à se développer. La Cité du vitrail s’inscrit sur un itinéraire naturel entre la cathédrale et la basilique Saint-Urbain, aux prestigieux vitraux. L’ancienne « grange » qu’elle occupe a été entièrement restaurée par le Département de l’Aube en 2013. La Cité du vitrail achève ainsi la métamorphose d’un quartier très prisé des touristes, le long des quais du canal de la Haute-Seine.

Dans la « grange » XVIIIe, l’exposition permanente : dix siècles de vitrail à hauteur de regard…

Alors que le vitrail est parfois difficile d’accès, ici, tout est à hauteur de regard. Pour la première fois, il est possible d’appréhender « de près » les mutations stylistiques du Moyen Âge à nos jours.

Vitrail - Arbre de Jessé de Laines-aux-Bois
Vitrail - Arbre de Jessé de Laines-aux-BoisVitrail - Arbre de Jessé de Laines-aux-Bois

Sur 150 m², sont présentés une vingtaine de vitraux du Moyen Âge au XXIe siècle. Parmi eux figurent des pièces monumentales, tel l’Arbre de Jessé de Laines-aux-Bois (Aube) : un vitrail de 3,50 m x 2 m, représentatif de la riche production locale du Beau XVIe siècle. Ces oeuvres originales seront régulièrement renouvelées au fil des prêts. Leurs propriétaires sont très divers : État, ville de Troyes, autres communes de l'Aube, Société académique de l’Aube, particuliers, etc. Le vitrail de l’Aube en Champagne est largement représenté, aux côtés d’oeuvres d’autres départements et régions. De même, le vitrail civil affirme sa présence aux côtés de l’important patrimoine religieux.

Sobre et légère, la scénographie laisse toute leur place aux oeuvres, à la lumière et à la couleur.

Susciter l’émotion esthétique est la priorité – l’objectif étant aussi d’éveiller la curiosité et d’élargir les connaissances sur cet art peu connu du vitrail. Côtoyant des documents d’archives, les nouvelles technologies (bornes interactives, projections…) facilitent l’accès au savoir.

L'espace découverte du vitrail

 

Cité du vitrail - Espace découverte
Cité du vitrail - Espace découverte

À deux pas de la « grange », la chapelle basse de l’Hôtel-Dieu-le-Comte abrite un espace de découverte destiné aux individuels et groupes souhaitant approfondir leur connaissance du vitrail. Sur réservation, cet espace propose des jeux et des ateliers de sensibilisation à l'art du vitrail.

Tout un département mobilisé autour de son patrimoine

Église Villenauxe-la-Grande - Vitrail David Tremlett
Église Villenauxe-la-Grande - Vitrail David Tremlett

 

Avec le lancement de la Cité du vitrail, le Département de l’Aube poursuit la dynamique touristique et culturelle engagée en 2009 avec l’exposition sur la sculpture champenoise Le Beau XVIe à Troyes (71 000 visiteurs) et renouvelée en 2011 avec l’exposition Templiers. Une histoire, notre trésor (58 000 visiteurs). « Comme pour Le Beau XVIe, ou pour Les Templiers, la mise en valeur du vitrail s’appuie sur une base scientifique solide. C’est la condition pour que les habitants s’approprient leur patrimoine et pour pouvoir tenir un discours crédible dans la durée, y compris à l’extérieur de l’Aube » souligne Philippe Adnot, président du Conseil départemental. « Et cela fonctionne ! Communes, associations, acteurs du tourisme et autres partenaires se mobilisent pour organiser des animations attrayantes et de qualité. Une centaine de bénévoles ont d'ores et déjà été formés au vitrail pour faire partager leur passion aux visiteurs des églises, dès l’été 2013 »…

L’Aube en Champagne, capitale européenne du vitrail

 

Herbisse
L’Arbre de Jessé, XVIe siècle, église de l’Assomption de la Vierge, Herbisse. © J. PhilippotL’Arbre de Jessé, XVIe siècle, église de l’Assomption de la Vierge, Herbisse. © J. Philippot

Depuis la cathédrale de Troyes jusqu’aux modestes églises rurales, le département de l’Aube en Champagne réunit une collection de vitraux unique en Europe. Nul autre territoire n’offre à la fois une telle abondance, une telle qualité, ni une telle densité.

Réparties dans quelque 200 églises, ses 9 000 m² de verrières offrent un panorama complet de l’art du vitrail du XIIe au XXIe siècle – avec une exceptionnelle représentation du « Beau XVIe » (1042 baies classées monuments historiques). Religieuses ou civiles, ces chroniques lumineuses, aux teintes chatoyantes et aux harmonies subtiles, résultent d’une longue histoire et d’un savoir-faire qui se perpétuent. L’art du vitrail reste très vivant à travers, notamment, deux entreprises de renom : Le Vitrail Vinum et la Manufacture de Flavie Serrière Vincent-Petit.